NWO est là : CFR , la FED, la commission trilaterale, les bilderbergs…bref un gouvernement mondial!

source : alterinfo

CFR prêt à gouverner le Monde grâce aux « Think Tank » de David Rockefeller.

Le Conseil Aux Relations Etrangères (CFR) prêt à gouverner le Monde grâce aux moyens mis en œuvre par les Groupes d’Etudes (« Think Tank ») de David Rockefeller.

S’ils vous arrivaient de mentionner le CFR comme étant le vrai Gouvernement Mondial, on vous cataloguait parmi les fous. Grâce à ce lavage de cerveau de masse, le CFR a pu tranquillement étendre sa dictature mondiale – se servant du président (US en premier lieu) comme d’une vulgaire marionnette-. “le CFR est considéré ” comme l’”establishment”. “Non seulement le CFR exerce, au plus haut niveau au sein du gouvernement, une influence et un pouvoir sur la prise de décision concernant les dossiers clés, mettant en œuvre des pressions venant par le haut, mais ils mettent en place et utilisent d’autres personnes et groupes pour exercer une pression par le bas, pour justifier les décisions de plus hautes importances et pour avoir réussi à transformer les Etats-Unis d’une République Constitutionnelle Souveraine en une entité esclave faisant parti de la dictature Mondiale.” – Ancien député Américain John Raick 1971.

L’ancien candidat à la présidence Américaine, Barry Goldwater a écrit : “En Septembre 1939, 2 membres du CFR ont rendu visite au Département d’Etat pour offrir leurs services en tant que conseiller. Ils ont proposé de faire des recherches et d’obtenir des recommandations pour le Département sans occuper de poste officiel ou de responsabilité, en particulier concernant sur l’armement, les problèmes économiques et financiers, les problèmes politiques et territoriaux. La Fondation Rockefeller a accepté de financer la mise en place de ce plan. Depuis ce jour, les CFR a placé ses membres à des postes décisionnels dans le Département d’Etat et dans les autres agences fédérales. Tous les Secrétaire d’Etat depuis 1944, à l’exception de James F. Byrnes, ont été des membres du CFR. “ 

15 Juillet, 2009, la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, parlant au CFR:

http://nervyoko.blogvie.com/la-fed-la-mafia-aux-pouvoirs/ 

Le CFR a regroupé tous les pouvoirs pour régner sur les Etats-Unis comme l’a clairement affirmé la Secrétaire d’Etat Américaine, Hillary Clinton, sur cette vidéo.

Ici le gouvernement Mondial, privé, dictatorial, autoproclamé professe son rôle comme étant le gouvernement du Monde sur leur propre site internet. . Ce qui suit détaille leurs pratiques conspirationnistes. Arrêtez de parler de théories conspirationnistes si vous voulez être pris au sérieux.

Le Conseil aux Relations Etrangères : ” Le Programme sur les Institutions Internationale et de Gouvernance Globale (IIGG) du CFR est supporté par de généreux donateurs de la Fondation Robina. Ce programme a pour but de trouver les pré-requis institutionnels permettant une coopération multilatérale efficace pour le 21ième siècle.

Le programme IIGG a besoin d’analyser les forces et les faiblesses des Institutions multilatérales (comprenez tous les organismes internationaux tels: ONU, FMI, OTAN, OMS….) actuelles et de proposer des réformes taillées pour établir un nouveau schéma mondial.
Voici le texte officiel du CFR concernant ce programme :

http://www.cfr.org/content/thinktank/CFR_Global%20_Governance_%20Program.pdf 

CFR_Global _Governance_ Program si pas dispo sur site, le pdf est telechargeable ici

Le IIGG remplit cette mission en :

* engageant des membres du CFR dans la recherche de l’amélioration des « ateliers de travail » existant et d’en créer de nouveaux pour répondre au besoin d’adresser des solutions à des défis d’ordre «global» comme : Le changement climatique, la prolifération d’armes de destruction de masse, le terrorisme transnational, la prise en charge de la santé à un niveau mondial, et pour disséminer le résultat de ces recherches dans les livres, les articles, les rapports des différents « Conseils » (toutes sortes de commissions spéciales), et d’autres supports.

* Réunissant autour d’une même table les preneurs de décisions influents étrangers, leurs conseillers, et des membres du CFR pour débattre des mérites des régimes internationaux et des « think tank », dans des réunions a New York, Washington, et d’autres villes sélectionnées ;

* Organisant une série de tables rondes dont l’objectif est d’informer les services aux Affaires étrangères de chaque pays des défis actuels pour une gouvernance internationale et de trouver des solutions innovantes « renforcer les organes multilatéraux à l’échelle mondiale » (ONU, OMS, UNESCO, & CO…) ; et

* fournissant une présence de pointe comme ressource aux plus grands services de politiques étrangères les informant au plus vite des différents problèmes liés à la future gouvernance globale.
Ce document de conception indique à quel point leur programme de mise en œuvre de gouvernance mondial est rationnel et concret.

Comment le CFR va former son Gouvernement Mondial ?

Une nouvelle initiative du CFR pour une gouvernance globale, 1er Mai 2008 : Le CFR a un programme de 5 ans pour s’imprégner des institutions internationales et de la gouvernance globale. Ce programme s’appuie sur les ressources des Programmes d’Etudes (« think tank ») du CFR de David Rockefeller pour évaluer les mécanismes de gouvernance existant déjà à un niveau régional et global et pour proposer des recommandations concrètes aux décideurs politiques Américains.

Le programme va évaluer si la structure la plus prometteuse pour une gouvernance globale peut prendre forme dans une organisation centrale avec des membres universels (type ONU) ; ou régional avec des structure sous- régional ; un réseau plus étroit avec des entités semblables (diviser le monde en unité de la même taille), ou une combinaison des 3 solutions.

L’attitude des Etats-Unis sera parmi les facteurs les plus importants pour déterminer la forme et la stabilité de l’ordre mondial qui résultera de ces efforts.

La Gouvernance Globale du 21ième siècle pourrait ressembler à ce que Francis Fukuyama appelle « multilatéralisme».
 http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Fukuyama

Les membres du programme IIGG sont censés assister les architectes de la politique étrangère Américaine et leurs homologues des autres pays et dans l’élaboration, au niveau des organisations globales (type ONU) et régionales (type OTAN, Europe…), de modèles pour les nouvelles structures de coopération Internationale qui soient plus adaptés aux réalités globales, et plus conformes à long terme avec les intérêts nationaux Américains, et plus sensibles aux intérêts Américains, en matière de souveraineté domestique et de « liberté d’action », à une échelle internationals (en gros de pseudo « droit de l’homme » traduit à une échelle internationale, etc etc). Le programme d’approche pour une gouvernance globale doit rester pragmatique et flexible en fonction des évolutions.

Voici les parades que le CFR compte mettre en œuvre pour resserrer son étau sur le Monde 

Enfin, ce programme (IIGG) servira un plus large rôle en mettant en œuvre un consensus entre la mise en place de ce plan et dans l’ « éducation du publique »

La chose très subtile est que le CFR agit très discrètement, de façon à ce que le grand public ignore tout en ce qui se trame. Ce groupe d’ «illuminés » secrets assoiffés de pouvoir agit depuis 1776 comme la pièce maîtresse du plan des Rothschild pour l’établissement d’un gouvernement mondial. Cependant, ce que syndicat fait n’est plus secret –comme on le voit avec ce qui précède-. Mais vous ne réaliserez leurs magouilles dictatoriales salasses qu’en les cherchant. Et les médias sont totalement sous leur contrôle ainsi qu’entre les mains leur clique- depuis que JP Morgan a acheté les 25 plus grands journaux en 1917-. Ils ont appuyé leur pouvoir sur le vol et le mensonge à une échelle inetrnationale .

——-

Déclarations publiques pour un gouvernement mondial:

Union Européenne pour le New World Order: http://www.youtube.com/v/a7D21rPpBrk

Gordon Brown pour le New World Order: http://www.youtube.com/v/Uv5cqh26CC0

Henry Kissingner pour le New World Order: http://www.youtube.com/v/aVmtbLc4t6M&hl=en&fs=1

Bush pere :

————

N’oublions pas Sarko :

——–

Article original: http://euro-med.dk/?p=9795 

—————————————————————————————————-

voici un site intéressant :  http://www.syti.net/Organisations.html 

————————————————————————————————-

compléments :

L’équipe d’Obama du CFR

par Steve Watson
Est-ce que ces gens vont créer un « changement », ou est-ce qu’ils continueront de soutenir le même système retranché, établi par l’élite de corporation pendant des décennies?

Susan B. Rice : Council on Foreign Relations, The Brookings Institution - Elle était l’assistante du Ministère des affaires étrangères pour l’Afrique sous Clinton de 1997 à 2001. L’ancienne ministre des affaires étrangères Madeleine Albright est une conseillère est amie de longue date pour Rice. Des critiques disent qu’elle a des mauvaises dispositions vers l’Europe, comprend peu le Moyen Orient, et suivrait en effet les mêmes politiques que Condoleeza Rice.

Anthony Lake : CFR, PNAC- Le premier conseiler pour la securité nationale de Bill Clinton, critiqué pour l’échec de l’administration contre la génocide du Ruanda en 1994, et admet maintenant que le manque d’action était une erreur majeure.

Zbigniew Brzezinski - CFR, Trilateral Commission - Brzezinski est percu globalement comme l’homme qui a créé Al Qaeda, et était engagé dans le plan de l’adminstration Carter pour donner des armes, de l’argent et l’entrainement au Mudjahideen en Afghanistan.

Richard Clarke - CFR -Anciennement le conseilleur principal contre la terreur pour le Conseil National de Securité sous Bush. Notoirement retourné contre l’administration Bush après 9/11 et l’invasion d’Irak. Aussi,il a conseillé Madeleine Albright pendant le génocide du Ruanda.

Ivo Daalder - CFR, Brookings, PNAC - Il était le co-écrivain d’une article dans le Washington Post avec le néo conservateur Robert Kagan, disant que l’interventionnisme est une affaire bipartie qui devrait être entreprise avec l’accord de nos alliés démocratique.

Dennis Ross - CFR, Trilatéral Commission, PNAC - Il était le directeur pour la planification politique dans le Ministère des affaires étrangères sous George H.W. Bush, et il était le coordinateur spécial pour le Moyen Orient sous Bill Clinton. Un supporteur acharné de la guerre en Irak, Ross est aussi un analyste des affaires étrangères pour Fox News.

Lawrence Korb - CFR, Brookings - Directeur des Études sur la Sécurité Nationale au sein du Council on Foreign Relations. Il a critiqué la manière de l’invasion de l’Irak, mais il a des plans détaillés sur comment à augmenter les effectifs de l’armée américaine pour mener la « guerre contre la terreur » et pour « répandre des valeurs démocratiques dans le Moyen Orient ».

Bruce Reidel - CFR, Brookings -Ancien analyste pour le CIA qui veut répandre la ”guerre contre la terreur” pour lutter contre Al Qaida partout dans le monde. Considéré comme la raison des opinions agressifs d’Obama sur le Pakistan, et ses tendances pro-Inde concernant le Cachemire.

Stephen Flynn - CFR - Il a été attribué avec l’idée pour la « Armée citoyenne de sécurité » d’Obama. Flynn a écrit : « Les États-Unis doivent plus ou moins répliquer le modèle de la Réserve Fédérale en créant un Système de Réserve de Sécurité Fédérale, avec un conseil d’administration national, 10 quartiers de Sécurité Nationale régionaux, et 92 branches locales qui s’appellent des Comités Métropolitains contre la terreur. L’objectif serait de développer des mécanismes qui se financent pour engager d’avantage une gamme plus large de la société américaine dans la protection des fondations critiques du le pays contre le dérangement provoqué par un attentat terroriste »

Madeleine Albright - CFR, Brookings -Actuellement au sein du comité de direction du CFR. Ministère de l’extérieur et ambassadeur à l’ONU sous Clinton. Elle n’a rien fait contre la génocide en Ruanda. Elle a défendu les sanctions contre l’Irak sous Saddam Hussein. Quand elle a été questionné par l’émission « 60 Minutes » sur les effets des sanctions : « Nous avons entendue que plus de 500 000 enfants sont morts. Ca c’est plus que Hiroshima. Est-ce qu’il en vaut le coût ? » Albright a répondu : « Je pense que c’est un choix très dure, mais nous pensons qu’il vaut bien le coût »

Ceci n’est pas du tout une liste exhaustive. Bien sur, si John McCain a gagné l’élection, en tant que membre du CFR lui-même, son administration aurait été composée de nombreux membres du CFR aussi. Max Boot, Lawrence Eagleburger et Henry Kissinger, à nommer que quelques-uns, sont tous des membres du CFR, et étaient tous des conseillers de John McCain.

S’il vous plait- faites vos recherches, et rajoutez plus de noms dans la section «commentaires ». Il est important de montrer comment ces gens font bien une partie d’un engin global des élites, et ne représentent pas du tout du changement. Seulement avec cette compréhension, les gens vont se rendre compte du faux paradigme «gauche vs. Droite », et du coup seront capable de créer l’environnement pour un vrai changement politique.

Article original en anglais, Obama’s Council on Foreign Relations Crew, Infowar.com, le 7 novembre 2008.
Traduit par We Are Change Paris.

« Anciens sujets Nouveaux sujets »

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 56 articles | blog Gratuit | Abus?